L'EDITO

 

Bien réussir les transitions de la vie

 

lachetontrapeze-2    La vie est changement. Héraclite soulignait qu’on ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve. Et l’impermanence est l’un des concepts clés du bouddhisme. Tout change, tout le temps, en nous et autour de nous. 

    Parfois, ce sont les conditions extérieures qui changent : passer de chez soi au bureau ; passer d’un parent chez l’autre en garde alternée ; perdre ou retrouver un emploi ; ou encore partir à la retraite ou en vacances…  

    À d’autres moments, c’est nous qui changeons : nous passons de l’enfance à l’adolescence ou de l’adolescence à l’âge adulte ; nous franchissons le cap des 40 ans ; ou alors nous vivons une expérience extraordinaire (NDE, crise mystique,…) qui change à jamais notre regard sur la vie, etc.

    Il existe des transitions cycliques, comme l’alternance des jours et des nuits, le cycle des saisons, ou encore la succession régulière des temps de travail et de repos. Existent également des changements uniques, définitifs : entrer dans la ménopause ou vivre un deuil, par exemple.

    Il y a les changements qu’on souhaite – mais qu’on ne parvient pas toujours à mettre en œuvre – et ceux que la vie nous impose sans nous demander notre avis. Il y a ceux auxquels on s’attend, car ils sont dans l’ordre des choses (comme l’adolescence ou la vieillesse), et ceux qui nous prennent par surprise (les accidents).

    

    Toutes distinctions confondues, comment vivez-vous ces transitions et ces changements ?

  • Quel est votre rapport au changement en général ?…
  • Quand c’est vous qui souhaitez modifier quelque chose dans votre vie, y parvenez-vous facilement ? Avez-vous différentes stratégies de changement à disposition que vous savez mettre alternativement en œuvre, selon les cas ?
  • Comment gérez-vous toutes les transitions petites et grandes qui ponctuent une existence humaine ?
  • Et quand c’est la vie, le destin, qui vous impose soudain un changement inattendu, contrariant, voire totalement bouleversant, que ressentez-vous ? Comment vous en sortez-vous ?…

 

    Curieusement, alors que transitions et changements sont si fréquents dans nos vies, la plupart d’entre nous sommes relativement mal ou pas du tout outillés pour les affronter. On se borne généralement à imiter les exemples plus ou moins heureux qu’on a eus. Ou alors, on improvise avec plus ou moins de bonheur.

    Peut-être même faites-vous partie des nombreuses personnes qui ont carrément peur du changement, qui détestent toute forme de transition ? Ce serait compréhensible, vu le peu d’instruction et d’outils que nous recevons dans ce domaine.

    Pour vous aider à combler ces carences éducatives dans l’art de changer et de réussir les transitions de la vie, je suis allé puiser dans la nature et les technologies qui nous entourent une nouvelle moisson de métaphores (comme celles de La grenouille qui ne savait pas qu’elle était cuite et Même lorsqu’elle recule, la rivière avance) qui sont autant de manières différentes et complémentaires de gérer et de réussir les changements que la vie nous impose ou que nous voulons mettre en oeuvre nous-mêmes.

    Vous pouvez les découvrir dans mon nouveau livre, Lâche ton trapèze et attrape le suivant !, qui paraît le 9 octobre chez Eyrolles : 

  • Le sas, pour opérer une transition progressive.
  • Les trapèzes, pour faire le grand saut dans le vide.
  • Les deux cycles de l’eau, pour se libérer de ce qui entrave le changement.
  • Le métal plongé dans le feu, ou la lente accumulation d’énergie nécessaire à certains changements.
  • La fusée, ou la combustion rapide de toutes les ressources à disposition pour réussir la mise en orbite.
  • Le solstice d’hiver, ou les étapes paradoxales du changement.
  • La roue des réincarnations, pour apprendre à mourir afin de mieux renaître.


Quil sagisse de notre vie individuelle ou de nos activités professionnelles, ces métaphores nous ouvrent des horizons inattendus, elles changent notre compréhension des changements que nous traversons, et nous offrent des pistes concrètes pour réussir les transitions de toutes sortes.

 

Alors, bonne transition saisonnière et bon mois d'octobre à toutes et à tous !

OCsign.jpg


(Télécharger l'édito : "Peut-on tout pardonner ?")    

 

© OC 2012-2014, tous droits réservés - Contact